[Santé et travail] Travailler sous épidémie “avec la boule au ventre”

Published by DTR Conseil on

Une enquête de l’Ugict-CGT révèle que, pendant le confinement, la moitié des salariés disaient partir travailler le matin « la boule au ventre par crainte de contracter ou de transmettre le Covid-19 ». Il y a de forts risques que cette anxiété, qui pourrait perdurer ou rebondir avec l’épidémie, affecte leur santé psychique.